Plongée au coeur de la rédaction du Bondy Blog

Créé après les émeutes de 2005, le Bondy blog s’était donné pour objectif de donner la parole aux quartiers populaires. Aujourd’hui la rédaction s’est diversifiée et ressemble à un journal comme les autres. Reportage.

téléchargement

Par Hatouma Diarra
Le Bondy blog est un média en ligne qui réunit plus de 200 000 visiteurs par mois. Créé après les émeutes de 2005, le but premier du site internet était d’informer sur ce qui se passe dans les quartiers populaires et donner la parole à ses habitants. Si certains étaient sceptiques, le Bondy blog s’impose désormais comme média alternatif. Sa notoriété commence à se ressentir sur la scène nationale notamment grâce à ses divers partenariats, comme l’ESJ Lille (Ecole Supérieure de Journalisme), Science Po ou encore SFR, Yahoo…

Quelle est donc la recette de ce média qui fêtera ses 10 ans en novembre prochain ? Visite au coeur de la rédaction à Bondy pour observer le fonctionnement de ce journal pas comme les autres. Arrivée à la gare, la ville semble vide et le calme plat règne. Quelques centaines de mètres plus loin, un local illuminé avec une affiche ESJ Lille semble indiqué l’entrée du Bondy blog… De l’extérieur on peut voir une certaine agitation semblable à celle d’une classe d’étudiantAccueillis par Adrien, le rédacteur en chef du Bondy blog, nous sommes invités à rejoindre la conférence de rédaction. Il est 19h 15.

La salle de réunion donne le ton : plusieurs articles de presse et des images de la diversité placardent les murs. Une vingtaine de jeunes sont présents, la plupart étant « issus des quartiers populaires de Seine Saint Denis », nous dit-on. Quelques élèves de la prépa égalité des chances de l’ESJ Lille profitent des vacances scolaires pour participer à la conférence. Le premier point abordé porte sur l’actualité des élections municipales.
Adrien expose le dispositif à mettre en place pour le premier et second tour et discute de l’opportunité de couvrir des villes alentours, telles que Meaux, le fief de Jean-François Copé, mais aussi des villes de provinces tel qu’Henin Beaumont, où le FN pourrait obtenir un bon score.
Ensuite un tour de table des sujets en cours est lancé par le rédacteur en chef.

 

IMG_0059

 

Latifa, étudiante en droit, rentre tout juste de Bordeaux où avec une autre bloggeuse elle est allée suivre les municipales en s’attardant sur la jeunesse bordelaise. Article, vidéo, micro trottoir, tout les supports sont exploités. Sandrine, quant à elle, propose d’aller à Henin Beaumont pour couvrir les municipales. Le sujet est validé et les  frais de déplacement obtenus. Adrien suggère un sujet sur les étudiants en stages, notamment en conseillant aux journalistes de se fonder sur leur expérience ou celle d’un ami. Deux bloggeurs se portent volontaires.

Une autre bloggeuse propose un sujet sur la grève des hôpitaux, des urgentistes et des sages femmes. Adrien soulève alors la difficulté de réaliser un tel sujet et lui conseille une immersion de nuit dans un service d’urgence.

IMG_0032


Clothile, journaliste chez Alternatives économiques et coordinatrice des sujets sur les municipales, lance ensuite les sujets à venir. Les élections européennes du 27 mai prochain et la possibilité d’obtenir un budget pour couvrir la campagne de certains candidats. Enfin suite au partenariat du Bondy blog avec Le Monde, Adrien propose aux bloggeurs de participer à une conférence de rédaction du quotidien sur les municipales et annonce la publication de deux articles du Bondy blog dans le Monde.

Il est 20h20 quand la réunion prend fin. Le Bondy blog est finalement une rédaction comme les autres. Les étudiants réalisent une vrai travail de journaliste, rémunérés à hauteur de 50 € par article publié. Alors peut-être que le secret n’est pas de faire du journalisme différemment mais avec des personnes différentes…