Mardi ça fait désordre, le 11 octobre à l’Espace Jemmapes

Le 17 cctobre 1961, les forces de l’ordre françaises assassinaient les Algériens manifestant à Paris. Le préfet de police de l’époque s’appelait Maurice Papon. « Cinquante ans après le massacre des Algériens » : tel sera le thème du nouveau numéro de Mardi ça fait désordre, le mardi 11 octobre, à 20 h, à l’Espace Jemmapes (Paris 10e).

Au programme de cette soirée, conçue par Michel Dréano :

• Lamento pour Paris : la troupe de Myriam ALLAL présente des extraits d’une pièce de  Hama Meliani.

• 17 octobre 1961, dissimulation d’un massacre : Daniel KUPFERSTEIN, cinéaste, présente 15’ d’un montage de ses films.

• Témoignage de Jean-Luc EINAUDI, écrivain, auteur de La bataille de Paris.

• Deux chansons de l’exil : Mourad MALKI, Algérien(auteur-interprète de « À mon père »)   et Serge GUERIN, Français (auteur-interprète de « Aïcha ou le soldat inconnu »),

• Les aspirations de la jeunesse algérienne aujourdhui : Samia DIAR, musicienne et chanteuse algérienne en exil

• Le silence et les cris : YAS, slameuse  se demande pourquoi son père s’est tu ; Miguel Angel SEVILLA, poète franco-argentin,  évoque les cris qui résonnent encore dans la nuit de La ville lumière.

• Les griots se grillent-ils en exil ? : Lamine KOUYATÉ, Bellevillois et griot diaranké.

• Combat quotidien pour l’action poétique : KING BOBO d’Universlam et son acolyte Le CLEM, alias Le Bon Slamaritain

Catherine TISSIER, réalisatrice, avec un extrait de son film Slameuses

Mardi 28 juin, 19h : buffet afghan ; 20h : début de l’émission.

Entrée 5 €. Réservations : 01 48 03 11 09.

A l’Espace Jemmapes : 116, quai de Jemmapes – 75010 Paris (métro Jacques Bonsergent).

Le débat se prolonge sur le blog www.cafaitdesordre.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 − 4 =