Les médias citoyens à l’honneur

Ce jeudi 22 mars, au ministère de la Culture et de la Communication, les médias populaires étaient à la fête. Cinq initiatives de formation au journalisme pour les jeunes de quartiers, dont le Bondy Blog, Reporter citoyen ou encore l’atelier Dawa, ont été reconnus par l’État pour leurs démarches citoyennes et participatives.

C’est le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, qui a tenu à honorer les initiateurs de ces projets en les faisant « chevaliers des Arts et des Lettres ».

 

Dans la somptueuse salle d’honneur du ministère, Frédéric Mitterrand prend la parole. « Par cette cérémonie, j’exprime la reconnaissance de la République et ma gratitude à votre égard », explique le ministre. Avant de poursuivre : « C’est le fruit d’un processus long et aussi l’engagement du ministère au développement des médias de quartiers ».

Devant lui, une multitude de jeunes des différents ateliers de formation, venus soutenir et applaudir leurs formateurs. « Des médias citoyens, qui donnent la parole aux habitants et créent un fort sentiment d’identification dans les quartiers », insiste le ministre.

Lors de la cérémonie, Nordine Nabili, rédacteur en chef du célèbre Bondy Blog, créé lors des émeutes de banlieue de 2005 à Bondy, rappelle la mission de ces formations : « C’est une reconnaissance officielle, j’en suis très honoré » avant d’aller plus loin : « Je suis solidaire avec cette jeunesse des quartiers si souvent stigmatisée. Je veux leur dire que ce pays leur appartient. »

Même constat pour Philippe Merlant, coordinateur de Reporter Citoyen, très ému de recevoir cette distinction, mais qui avoue modestement avoir réfléchi avant de l’accepter. « D’abord, je me suis demandé pourquoi ? Mais assez vite, je me suis dit que c’était bien d’avoir cette reconnaissance de la République et que cela donnerait une meilleure visibilité à notre et à votre travail ».

Une reconnaissance officielle qui ne doit pas faire oublier le fait que les quartiers populaires semblent les « grands oubliés» de l’actuelle campagne présidentielle.

Sofien Murat